ALG-AD

Créer de la valeur à partir de l’excès de nutriments issus de la méthanisation

  • PROGRAMME : Interreg Europe du Nord-Ouest
  • PRIORITÉ : Ressources et efficience des matériaux
  • PARTENARIAT CHAMBRE D'AGRICULTURE : AC3A
  • CHEF DE FILE : Swansea University – Royaume Uni
  • DATES : 20/09/2017 - 31/03/2021
  • BUDGET GLOBAL : 5,55 m€

Enjeux

Le projet ALG-AD met au point une solution d’économie circulaire pour valoriser les digestats de méthanisation en y cultivant des variétés d’algues riches en lipides et protéines. Cette biomasse algale peut ensuite être utilisée pour l’alimentation animale et d’autres produits de valeur.

Actions

L’AC3A est en charge du lot de travail sur les effets à long terme : le but de ce WP est de mettre en place des facilitateurs pour le déploiement de la technologie démontrée avec succès pendant le projet et d’assurer les effets environnementaux et économiques du projet sur le territoire de l’Europe du Nord-Ouest et prolongés au-delà de la fin de vie du projet. Pour livrer notre déploiement prévu à plus de 100 sites de méthanisation 5 ans après la fin du projet et à plus de 2000 sites de méthanisation 10 ans après la fin du projet, ce WP assure l’engagement d’un large éventail de parties prenantes et de groupes cibles.

Livrables (à venir)

Mise au point d’un procédé permettant la culture et la transformation des algues en ingrédients pour l’alimentation animale ; démonstration de la technologie sur 3 sites pilotes ; création d’outils d’aide à la décision pour les futurs utilisateurs

ALG-AD est financé à 60% par le programme INTERREG Europe du Nord-Ouest.

  • Actualités en lien avec ce projet